Enduit intérieur

Enduit en plâtre

L’enduit de plâtre a une surface particulièrement fine et lisse. Il présente un haut degré de résistance, ce qui le rend insensible aux coups. L’enduit en plâtre est considéré comme la solution idéale pour le revêtement des plafonds et murs non exposés à l'humidité. Il ne convient donc pas pour les caves et salles de bain. Le plâtre nécessite peu de temps pour sécher et peut être très vite couvert avec du papier peint, de la couleur et d’autres revêtements pour murs. L'enduit en plâtre est moins coûteux que l'argile ou la chaux.

Enduit en chaux

La chaux est un enduit qui fait ses preuves depuis des siècles – non seulement pour l'intérieur, mais aussi pour les revêtements à l'extérieur. La chaux est thermoactive : elle stocke l’humidité de l’air pour la restituer progressivement à la pièce. Cela améliore le climat intérieur de la maison. L'enduit en chaux est particulièrement indiqué pour les cuisines et salles de bain. Avec sa granulation visible, la chaux confère au mur une légère structure. La chaux résiste moins bien à l'usure que le plâtre, mais elle est plus solide et plus durable que l'argile. La chaux et l'argile sont beaucoup utilisés en constructions écologiques.

Enduit en argile

Question santé, l’enduit en argile est la meilleure solution : il a comme qualité de régler l’humidité d’un espace et agit contre la formation de moisissure. De plus, l’argile stocke la chaleur et peut égaliser des différences de température. L’enduit en argile est composé de terre pure, de fibres végétales et de paille. Afin d’améliorer la résistance, des matériaux comme la farine de marbre et le ciment y sont mélangés.

  • Enduit intérieur
  • Enduit intérieur
  • Enduit intérieur
  • Enduit intérieur
  • Enduit intérieur